Projet Bouche B aide les plus démunis

Mission du projet Bouche B

Parmi la population du Québec, bon nombre de personnes n’ont pas accès aux soins dont ils auraient pourtant grandement besoin, faute de moyens financiers.

Dans le cadre de sa mission, la Fondation de l’Ordre des dentistes du Québec a donc mis sur pied ce projet, une grande initiative pro bono pour l’ensemble de la province. Ce projet a pour but d’aider des gens issus de milieux défavorisés afin qu’ils aient accès à des soins dentaires urgents.

Le projet Bouche B rassemble des dentistes bénévoles de toutes les régions du Québec prêts à offrir gratuitement des soins dentaires à cette clientèle.

http://www.projetboucheb.ca

Origine

En 2013, l’équipe de la clinique Maxillo-Mauricie de Trois-Rivières a voulu aider des patients défavorisés de la Mauricie en créant la Fondation Bouche B.

Cette équipe avait constaté des besoins criants en matière de traitements en implantologie dentaire. Les membres de la clinique Maxillo-Mauricie se sont donc proposés pour offrir des traitements chirurgicaux en implantologie dentaire à un certain nombre de patients. Or, cette idée a rapidement démontré ses limites, compte tenu des coûts importants de la portion prothétique de tels soins. Il fallait donc réunir l’ensemble des intervenants impliqués dans la réalisation de réhabilitation dentaire implantologique afin que le projet soit viable. Ce qui fut fait!

Admirant l’initiative de la clinique Maxillo-Mauricie, constatant le désir d’engagement des intervenants et considérant le nombre de demandes de patients dans le besoin, la Fondation de l’Ordre des dentistes du Québec a proposé d’élargir l’idée de l’équipe mauricienne pour que des dentistes d’autres régions du Québec se joignent au mouvement. C’est ainsi que la Fondation Bouche B devint le projet Bouche B.

DentisteALaval.com et le projet Bouche B

DentisteALaval.com est un fier partenaire au projet Bouche B. Nous aidons les plus démunis en leur offrant des soins gratuits. Nous remercions M Luc d’avoir été un super patient et nous lui souhaitons le meilleur dans le futur!

IMG_3340

Comment choisir une brosse à dents ?

Comment choisir une brosse à dents ? Parfois, ce n’est pas facile. L’offre de brosses à dents est tellement variée, que parfois il est difficile de savoir ce que l’on doit rechercher.

Email_5c5ec70baec44007a4f26fa36181e4d7

Pour commencer, demandez conseil à votre dentiste.

Par ailleurs, voici quelques caractéristiques à rechercher pour bien choisir sa brosse à dents :

  • Une petite tête de brosse et des poils bien conçus : Choisissez une brosse à dents avec une petite tête de brosse et des poils conçus pour vous permettre d’atteindre les zones plus difficiles.
  • Poils souples : votre brosse à dents doit avoir des poils souples, qui ne blessent pas vos dents et vos gencives. Les brosses dures provoquent une abrasion des dents et une récession des gencives qui peut conduire à des problèmes dentaires et esthétiques.
  • Un manche confortable : de nombreuses brosses à dents ont des manches antidérapants, qui en facilitent l’usage même quand ils sont mouillés. Par ailleurs, les manches de nombreuses brosses Oral-B ont été conçus d’après les résultats des recherches menées sur les 5 différentes façons dont les gens tiennent leur brosse lors du brossage.
  • MFD_ManualElectricToothbrushes_FeaturedImage_670x270manuelle vs électrique: La brosse manuelle peut être suffisante si on sait
    bien se brosser les dents en faisant des mouvements de rouleau en brossant « du rouge vers le blanc », pendant les deux minutes préconisées
    Le principal avantage est son prix bas. De plus, elle n’est jamais à court de batterie et peut facilement être emportée en voyage. Cependant, son efficacité est moins bonne.

N’oubliez pas que le remplacement régulier mensuel de votre brosse contribue à conserver un bon niveau d’hygiène bucco-dentaire : les études cliniques montrent, en effet, qu’une brosse neuve peut éliminer jusqu’a 30 % de plaque en plus qu’une brosse vieille de trois mois.*

*Recherche effectuée sur une brosse à dents manuelle classique.

Regimen d’hygiène dentaire

Il est recommandé de brosser les dents pendant 2 minutes matin et soir, en ayant une bonne technique. Il est important de passer la soie dentaire 1 à 2 fois par jour.

https://www.youtube.com/watch?v=4iIGhqi57es

Soirée Invisalign Cocktail VIP

Soirée V.I.P. Invisalign  À ne pas manquer!

 

teeth with whitening tray

8 juin 2017 de 16h00 à 21h00

RABAIS EXCLUSIF DE 750$* POUR CETTE SOIRÉE SEULEMENT!

• Consultation gratuite sur place
• Prix de présence
• Options de financement disponibles

L’espace est limité aux 30 premiers rendez-vous.

Appelez le (450) 664-0600 aujourd’hui pour prendre un rendez-vous.

*Tous les examens orthodontiques du 8 juin seront gratuits (valeur de 250$). Rabais additionnel de 500$ au commencement du traitement le 8 juin.

*Un dépôt initial de 500$ sera requis lors de l’acceptation du traitement Invisalign

Invisalign® Soirée V.I.P. et promotions sont commanditées par DentisteALaval.com et non pas par Align Technology, Inc.

Posted in Uncategorized

Ma bouche reflète ma santé générale

Saviez-vous que votre bouche est en quelque sorte un miroir de votre santé générale? En effet, votre état de santé buccodentaire peut à la fois refléter et affecter votre état de santé général.

shutterstock_133572875Le diabète

De nombreuses études ont établi un lien entre la maladie des gencives et le diabète non contrôlé. Les personnes diabétiques dont la maladie n’est pas contrôlée seraient plus susceptibles de souffrir d’une maladie des gencives, et celle-ci pourrait également aggraver leur diabète. Un contrôle adéquat du diabète améliore le pronostic du traitement de la maladie parodontale chez le diabétique.

 

Les affections respiratoires

Les bactéries sur les dents peuvent être inhalées et atteindre les poumons, où elles risquent de provoquer une infection ou d’aggraver toute affection pulmonaire existante.

Les maladies cardiovasculaires

Des recherches laissent croire qu’il y aurait un lien entre la maladie des gencives et les maladies du coeur et les accidents vasculaires cérébraux. Il serait prudent, pour les patients présentant un ou plusieurs facteurs de risque de maladie cardiovasculaire, de passer un examen annuel de dépistage de la maladie parodontale.

3088640E00000578-3414833-image-a-84_1453683770089La naissance de bébés prématurés ou de poids insuffisant

Les femmes enceintes atteintes d’une maladie des gencives courent un risque d’une à sept fois plus grand de donner naissance à des bébés prématurés ou de poids insuffisant que les femmes qui ont des gencives saines.

Comment brosser les dents des tout-petits

Les soins d’hygiène pour les tout-petits

Il faut commencer à nettoyer la bouche de l’enfant le plus tôt possible après sa naissance. Il est important de l’habituer au protocole du nettoyage tout en maintenant sa bouche aussi propre que possible.

 

Brosser les dents

Au début, on nettoie la gencive avec une petite serviette propre et humide enroulée autour du doigt. On enlève ainsi les débris alimentaires tout en massant la gencive.

La plaque dentaire peut adhérer à la surface des dents dès leur apparition. Il faut donc commencer aussitôt à les nettoyer en utilisant une brosse à dents à soies souples. Plus tard, quand les dents voisines se touchent, il faut passer la soie dentaire.

Les sucreries : quelques
recommandations

Chaque fois qu’un enfant mange un aliment ou boit un liquide sucré, des particules adhèrent aux dents. Si elles ne sont pas éliminées par le brossage et la soie dentaire, les bactéries présentes dans la bouche transforment les sucres de ces particules en acides qui attaquent l’émail des dents et, à la longue, causent la carie.

  • Il est préférable de manger des sucreries à la fin du repas. La salive, alors plus abondante, aide à neutraliser certains acides qui s’attaquent aux dents et à éliminer l’excès de sucre.
  • Si possible, demander à l’enfant de se brosser les dents tout de suite après avoir mangé des sucreries. Sinon, lui faire boire de l’eau : elle aidera à diluer une partie des sucres et des acides.
  • Éviter d’offrir à l’enfant des friandises molles et collantes qui restent coincées entre les dents.
  • Lui rappeler de se brosser les dents et d’utiliser la soie dentaire avant le coucher.

Le biberon

Sleeping baby with bottle

Un contact prolongé des dents avec un biberon contenant du lait ou un liquide sucré peut causer des caries, c’est pourquoi il est totalement déconseillé de laisser son enfant s’endormir ou dormir avec un biberon, à moins qu’il contienne uniquement de l’eau. Il est aussi fortement suggéré de cesser d’utiliser le biberon lorsque l’enfant a environ 12 mois et d’encourager le passage au verre. L’apparition des caries est favorisée par le contact continu et prolongé des liquides avec les dents.

Source: http://www.maboucheensante.com

 

 

Qu’est ce que le bruxisme?

On appelle « bruxisme » le grincement ou le serrement des dents en dehors des périodes de mastication ou de déglutition, durant lesquelles les dents se touchent naturellement. Bien qu’il puisse survenir le jour et la nuit, le grincement est dominant lors du sommeil.

 

Les conséquences du bruxisme sont nombreuses :

  • usure prématurée des dents
  • bris des obturations, des couronnes ou des prothèses
  • maux de tête
  • douleurs au niveau de la mâchoire et de l’articulation temporo-mandibulaire au réveil
  • interruption du sommeil du conjoint en raison du bruit strident causé par le grincement dentaire

Les causes exactes du bruxisme ne sont pas encore connues. Cependant, l’anxiété et le stress pourraient, le jour, en faciliter l’apparition. Pendant le sommeil, une activation excessive de la respiration et du rythme du coeur associée aux systèmes qui maintiennent la régularité du sommeil pourrait déclencher le bruxisme.

photo-of-years-of-tooth-grinding-or-bruxism

Le bruxisme en chiffres

  • On estime que 8 % des adultes et que près de 14 % des enfants grinceraient des dents quelques fois par semaine.
  • La prévalence du bruxisme diminue avec l’âge, passant à 12 % à l’adolescence et à 3 % chez les personnes âgées de 60 ans et plus.

Le diagnostic du bruxisme est basé sur :

  • l’histoire de grincement rapporté par un tiers
  • la présence d’usure ou de dommages aux dents
  • une augmentation du volume des muscles de la mâchoire
  • des douleurs bucco-faciales ou des maux de tête au réveil

Certains cas requièrent une évaluation en médecine du sommeil, lorsque la douleur est sévère, qu’il y a des claquements de dents ou que la respiration est perturbée pendant la nuit.

 

Comment le traiter?

La gestion du bruxisme comprend la relaxation, la physiothérapie et le port d’une plaque occlusale pour prévenir les dommages dentaires. Conçue sur mesure à partir d’empreintes des dents, une plaque occlusale est une gouttière en acrylique qui recouvre la surface de mastication des dents. Elle se porte le jour ou la nuit et empêche les dents du haut d’entrer en contact avec les dents du bas.

 

Le conseil éclairé

Si vous souffrez de bruxisme :

  • éviter de fumer en soirée
  • éviter les excès d’alcool
  • éviter de dormir sur le dos
  • éviter le bruit dans la chambre à coucher

Certains médicaments, en vente libre ou vendus sur ordonnance, peuvent être administrés au coucher pour diminuer la douleur musculaire et augmenter la relaxation pendant les périodes de bruxisme intense.

Docteur, pourquoi j’ai mauvaise haleine?

La mauvaise haleine, ou halitose, peut occasionner des malaises personnels et sociaux aux personnes atteintes.

bad-breath

La plupart du temps, cette condition est passagère : la mauvaise haleine du matin en est un parfait exemple. Cette dernière est causée par une diminution de la production de salive durant le sommeil, combinée à une activité réduite des mouvements de la langue et des joues. Prendre un bon déjeuner équilibré et se brosser les dents et la langue permet de retrouver une haleine fraîche.

 

La mauvaise haleine résulte de l’action de bactéries qui causent la décomposition, entre autres, des protéines contenues dans les débris alimentaires. Ce processus génère des composés malodorants qui se mélangent à l’haleine.

Les principales causes de la mauvaise haleine sont :

  • une inflammation et une maladie des gencives
  • une hygiène buccale déficiente
  • la présence de caries et de restaurations défectueuses
  • la rétention de particules alimentaires entre les dents
  • les foyers d’infection
  • la respiration par la bouche, qui cause l’assèchement des muqueuses
  • le tabagisme
  • la diminution du débit salivaire, c’est-à-dire de la production de salive
  • l’accumulation de bactéries et de débris alimentaires sur la langue

La majorité des cas de mauvaise haleine peuvent être traités par une amélioration de l’hygiène buccale. Une technique adéquate de brossage des dents, combinée à l’utilisation de la soie dentaire et d’un gratte-langue, aide en général à éliminer la mauvaise haleine.

SI TOUTEFOIS la mauvaise haleine persiste chez un patient qui a une hygiène buccale adéquate et ne présente pas de foyer d’infection, il faut penser aux causes suivantes :

  • le tabac et l’alcool
  • certains aliments tels que l’ail et l’oignon
  • certains médicaments et suppléments

Les maladies suivantes peuvent aussi causer
la mauvaise haleine :

  • le diabète
  • des problèmes rénaux et hépatiques
  • certaines maladies respiratoires et infections des poumons, des sinus, du larynx ou du nez
  • des désordres du tractus gastro-intestinal, par exemple le reflux gastro-oesophagien

Dans ces cas, le patient doit être dirigé vers un médecin spécialiste, qui fera un diagnostic et prescrira les modalités thérapeutiques appropriées.

Trucs et astuces pour une haleine fraîche

Pour une haleine fraîche, il suffit d’adopter de bonnes pratiques d’hygiène buccodentaire :

  • Se brosser les dents et la langue
  • Passer la soie dentaire quotidiennement
  • Cesser de fumer

quit-smoking-girl-break-cigarette

Un conseil éclairé

Le rince-bouche : une solution?

Bien que l’emploi d’un rince-bouche antimicrobien puisse contribuer à réduire la quantité de bactéries présentes dans la bouche, l’utilisation d’un rince-bouche seul n’est pas recommandé, puisqu’il n’est jamais aussi efficace que l’emploi jumelé de la brosse à dents et de la soie dentaire.

De plus, les rince-bouche qui contiennent de l’alcool peuvent dessécher les muqueuses, ce qui peut entre autres causer la mauvaise haleine.

La santé buccodentaire des femmes enceintes

30La grossesse peut-elle affecter la Santé buccodentaire?

Les futures mères, sous l’effet de nouvelles hormones, peuvent éprouver de la fatigue, des nausées et des vomissements au cours du premier trimestre de leur grossesse. Elles peuvent aussi avoir un appétit excessif pour des mets inhabituels, ce qui augmente le risque de carie.

Voilà pourquoi il leur est recommandé de consulter le dentiste au début de la grossesse pour un nettoyage des dents et un détartrage, et de maintenir une excellente hygiène buccodentaire par la suite.

Les femmes enceintes doivent informer le dentiste de leur état lors de leur visite. Ce dernier ne prendra alors que les radiographies nécessaires, particulièrement au premier trimestre, car le foetus est sensible aux radiations. Les autres types de traitements dentaires se feront préférablement au deuxième trimestre de la grossesse.

L’anesthésie locale administrée lors d’un traitement dentaire ne présente aucun danger pour le foetus, peu importe le trimestre de la grossesse.

La prise de suppléments de fluor n’est pas recommandée, aucun effet bénéfique n’ayant été constaté ni chez la mère ni chez le foetus. L’application locale de fluor avec un dentifrice fluoré est beaucoup plus efficace pour la mère et comporte moins de risques pour le foetus.

La gingivite de grossesse

Les changements hormonaux rendent les tissus gingivaux sensibles à l’inflammation, causant une réponse gingivale aiguë souvent appelée la gingivite de grossesse. Elle se caractérise par une rougeur et un gonflement de la gencive.

Les femmes qui ont de la plaque dentaire sont davantage à risque, et devraient donc opter pour un nettoyage professionnel des dents dès le début de la grossesse.

Le blanchiment des dents

L’Ordre suggère aux femmes enceintes ou qui allaitent de retarder le traitement de blanchiment des dents après leur grossesse ou à la fin de la période d’allaitement.

information provient de:

www.maboucheensante.com

Le cancer de la bouche

Le cancer de la bouche est une maladie que la population connaît peu. Il peut se développer à plusieurs endroits dans la bouche et la gorge, par exemple la langue, les lèvres, le palais, les glandes salivaires et les amygdales.

Le dentiste peut détecter le cancer de la bouche dès ses débuts, en effectuant un examen clinique lors de la visite de routine. Cet examen sans douleur est simple, ne prend que quelques minutes et ne requiert aucun appareil sophistiqué.

oral-cancer-physical-exam

À surveiller :

  • une plaie sur la lèvre ou dans la bouche qui dure plus de deux semaines
  • une excroissance sur la lèvre, dans la bouche ou dans la gorge
  • une tache rouge ou blanche sur les gencives, la langue ou le bord de la lèvre
  • de la difficulté à mastiquer ou à avaler, ou une sensation de douleur lorsqu’on avale ou mastique
  • un renflement de la joue qui gêne le port de prothèses dentaires
  • un changement dans la voix, un enrouement persistant ou la sensation d’avoir quelque chose dans la gorge
  • un saignement inhabituel ou un engourdissement de la langue, de la lèvre ou de la peau du visage
  • une bosse dans le cou ou sous le bord inférieur de la mâchoire du bas qui dure au-delà de plusieurs semaines

 

Facteurs de risque

  • Fumer et boire de l’alcool en grande quantité sont les facteurs de risque les plus importants. Chacun peut individuellement favoriser l’apparition du cancer de la bouche, mais les deux ensemble ont un effet multiplicateur.
  • Les hommes âgés de 45 ans et plus sont de deux à trois fois plus à risque que les femmes d’avoir ce cancer.
  • Certaines recherches démontrent qu’une alimentation pauvre en fruits et en légumes frais serait aussi un facteur de risque possible.

Chaque année, plus de 700 Québécois apprennent qu’ils ont le cancer de la bouche et environ 300 en meurent, ce qui représente près d’une personne par jour.

Comment l’éviter?

  • Visitez votre dentiste 2 fois par année pour examen de la bouche et nettoyage
  • Gardez votre bouche en santé en brossant vos dents et votre langue 3 fois par jour et en passant la soie 1-2 fois par jour
  • Evitez de fumer et de boire de l’alcool
  • Incorporez 10 portions de fruits et légumes à votre alimentation

Information provient de http://www.maboucheensante.com